Classe de maître

Leçon no 5 :

La méthode cascade

Investing Master Class

Next Lesson in 6

Recevez cette leçon par courriel

Thanks! You're about to change your financial future.

Survol

Cette leçon est un guide pour prendre vos finances en main, étape par étape. Une méthode à suivre sans modération. Nous aborderons des sujets importants comme le remboursement des dettes et les programmes d’épargne parrainés par les employeurs, le tout dans une optique d’efficience fiscale.

Transcription complète

Je viens de tuer un chaton. Je blague, je vérifiais si vous étiez attentif. Je ne suis pas un meurtrier.

Nous savons exactement où vous êtes. Pas dans le sens inquiétant où on vous espionne par votre webcam. Sauf qu’après avoir appris certaines des bases, vous êtes sûrement prêt à commencer à investir et à voir des rendements, et c’est exactement ainsi que vous devriez penser en ce moment.

Mais d’abord, vérifiez votre situation financière. Nous comparons cela à une très chic cascade de champagne, le genre qu’on trouverait à la fête d’une star de la téléréalité.

Mais au lieu de jus de raisin pétillant, c’est votre argent qui coule à flots. Et si vous placez les verres de la bonne façon, vous serez en selle pour être extrêmement futé et en bonne santé financière.

1. Éliminez vos dettes à intérêt élevé

Si vous avez des dettes à taux d’intérêt de plus de 5 %, comme sur une carte de crédit, vous devez absolument les rembourser avant de faire quoi que ce soit. Pourquoi? Les cartes de crédit entraînent beaucoup d’intérêts, jusqu’à 18 % ou plus. Puisque vous paierez plus d’intérêts que vous en gagneriez avec pas mal tout autre placement, vous perdrez de l’argent en ne remboursant pas votre dette.

2. Bâtissez un fonds d’urgence

Nous devrions tous être préparés au cas où un imprévu surviendrait. Une maladie, un congédiement, une mauvaise décision d’acheter de Nicolas Cage les os de dinosaures les plus chers au monde. Sinon, vous devrez vous endetter pour payer vos dépenses jusqu’à ce que vous soyez de nouveau sur pied, et vous devrez recommencer la cascade depuis le début. Il est donc sensé de mettre de côté de trois à six mois de dépenses. Nous recommandons trois mois pour les célibataires, et six pour les familles. Gardez l’argent à l’abri du risque, comme dans un compte d’épargne.

Vous vous dites probablement : « n’a-t-il pas passé 15 minutes à me dire que je devrais investir? » Mais voyez cela comme un filet de sécurité pour votre avenir financier.

3. Maximisez votre abondement

Félicitations, vous n’avez plus de dette à intérêt élevé et vous avez votre fonds d’urgence. Maintenant, allons vous chercher de l’argent gratuit, car c’est ce qu’est l’abondement.

Lorsque votre employeur ajoute de l’argent à votre compte de retraite si vous cotisez, ce qu’on appelle l’abondement, et que vous n’en profitez pas, vous renoncez en fait à une partie de votre salaire. Ne faites pas ça. Allez chercher cet argent.

4. Maîtrisez les mesures fiscales

Le gouvernement. Il veut que l’on épargne pour la retraite pour que, lorsque nous serons vieux, nous ne devenions pas un problème coûteux pour la société. Et le principal incitatif offert sont les comptes de retraite fiscalement avantageux. Dans ces comptes, que l’on appelle parfois un CELI, ou compte d’épargne libre d’impôt, ou un REER, l’argent fructifie à l’abri de l’impôt.

5. Éliminez vos dettes à faible intérêt

À présent, le champagne coule vraiment à flots. Vous avez quatre verres pleins. Vous n’avez plus de dette à intérêt élevé qui vous ralentit, votre famille et vous êtes en sécurité avec un fonds d’urgence, l’argent de votre patron rentre, les comptes non imposables sont en marche.

La prochaine chose à faire avec votre argent pourrait être de rembourser vos autres dettes. Même celles ayant un taux d’intérêt de moins de 5 %, comme une hypothèque, un prêt étudiant ou un prêt auto. Pourquoi? Eh bien, ces dettes à faible taux d’intérêt portent quand même intérêt. Ce qui signifie qu’elles pourraient gruger les gains financiers que vous faites avec vos épargnes et placements.

6. Fixez-vous des objectifs financiers

Maintenant, laissez-nous ouvrir quelques bouteilles! Parce que si vous vous êtes rendus au 6e verre, vous méritez vraiment un toast. Sérieusement, profiter des programmes de retraite de votre employeur et du gouvernement et rembourser toutes vos dettes, c’est un énorme succès à célébrer.

Mais ce qui est encore mieux que tous ces mazel tovs, c’est qu’il est temps de prendre des décisions. Une de vos options est d’investir dans un compte personnel, un compte de placements imposable. Vous pourriez aussi maximiser vos comptes de retraite.

Une autre option est d’économiser de l’argent pour de plus gros objectifs, que ce soit une nouvelle auto, une maison ou des études pour vos neuf enfants. C’est peut-être trop d’enfants. Dans ce cas, vous devriez vraiment avoir des REEE.

Rappelez-vous : si vous avez de l’argent que vous prévoyez dépenser sur un gros achat dans les prochaines années — une maison, un mariage, des études —, il devrait aller dans un compte d’épargne. Vous devriez vous méfier de toute personne qui vous garantit des gains à court terme.

Mais vous le savez déjà. Après six verres pleins de santé financière, vous êtes de niveau expert. Chin chin!