Options : terminologie et définitions

Commencer à investir

La négociation d’options vient avec un langage qui lui est propre, et qu’il vaut mieux vous assurer de comprendre avant de vous lancer. (Si vous savez déjà qu’un condor de fer est une manœuvre sur options compliquée, et non un personnage de l’univers Marvel, vous n’avez probablement pas besoin de cet article. Les autres : bonne lecture!)

Option de vente : Une option de vente vous donne le droit de vendre un actif à un prix donné. Vous achetez une option de vente lorsque vous pensez que le cours d’une action va baisser, ce qui en fait une stratégie baissière.

Option d’achat : Le contraire d’une option de vente, l’option d’achat vous donne le droit d’acheter un actif à un prix donné. Cette stratégie est utilisée lorsque l’on pense que le prix d’une action va augmenter. Il s’agit donc d’une stratégie haussière.

Date d’échéance : La date jusqu’à laquelle vous pouvez exercer ou lever un contrat d’option, ce qui revient à réaliser une vente liquidative. Le délai avant l’échéance peut aller d’une semaine à trois ans. En anglais, ce délai est parfois exprimé par l'acronyme DTE (days to expiration).

Prix de levée : Le prix convenu pour l’éventuel achat ou vente de l’actif sous-jacent d’une option.

Prime : Le montant que coûtera l’achat d’une option. Bien que les primes soient cotées par action, elles sont généralement regroupées et vendues par tranches de 100 actions par contrat. Ainsi, si la prime est de 5,50 $, ces options vous coûteront 550 $ par contrat.

En jeu : Une option est en jeu lorsque le prix de l’action sous-jacente est inférieur, dans le cas d’une option de vente, ou supérieur, dans le cas d'une option d’achat, au prix de levée déterminé par l’investisseur.euse - ce qui lui ferait faire un profit.

Hors jeu : Soit vous avez envoyé le ballon hors des limites du terrain, soit c’est le contraire d’une option en jeu.

À parité : Ni en jeu ni hors jeu. Le coût de l’action sous-jacente oscille probablement autour du prix de levée de votre option. 

Point d’équilibre : le montant que doit atteindre le cours de l’action sous-jacente pour qu’une transaction d’option n’entraîne ni profit ni perte en tenant compte de la prime payée. 

Levée hâtive : Si vous souhaitez exercer le droit d’acheter ou de vendre l’action sous-jacente (au lieu de vendre l’option), vous exercez le contrat avant 16 h à la date d’échéance. Ainsi, vous prenez livraison de l’action (dans le cas d’une option d’achat) ou vous livrez l’action (dans le cas d’une option de vente).

Exercice automatique : Une fonctionnalité offerte par certaines plateformes de courtage d’options qui exerce automatiquement votre option si vous ne l’avez ni vendue ni dénouée avant 16 h à la date d’échéance et qu’elle est en jeu d’au moins 0,01 $. Pour éviter que votre option soit automatiquement exercée (si, par exemple, elle est en jeu mais pas assez pour récupérer le coût de la commission), vous devez vendre ou dénouer votre position, ou envoyer une demande spéciale à votre plateforme de courtage avant 16 h.

Cours acheteur, cours vendeur et écart : Souvent désignés par leur terme anglais, bid, ask et spread. Le cours acheteur désigne le prix que les investisseur.euses sont actuellement prêt.es à payer pour un actif (dans ce cas-ci, une option). Le cours vendeur est le montant que les vendeur.ses sont prêt.es à accepter pour le céder, et l’écart est la différence entre les deux. Il arrive que l’écart soit plus grand pour les options que pour les actions, ce qui peut rendre une option plus difficile à vendre qu’une action.

Cours moyen : le point-milieu entre le cours vendeur et le cours acheteur. On le considère souvent comme le meilleur indicateur de valeur. 

Haut : Le prix le plus élevé auquel un titre donné a été négocié pendant le jour de bourse en cours ou le précédent. 

Bas : Le prix le plus bas auquel un titre donné a été négocié pendant le jour de bourse en cours ou le précédent.

Dernière transaction : Le prix auquel un titre a été acheté ou vendu lors de sa plus récente transaction.

Volume : Le nombre total de contrats d’option négocié pendant le jour de bourse en cours ou le précédent. 

Intérêt en cours : Le nombre total de contrats d’option actifs, qui doivent donc être exercés ou dénoués.

Valeur temps : Le temps qui reste avant la date d’échéance. Le prix d’un contrat d’option tiendra compte de la valeur temps : plus il reste de temps avant l’échéance, plus le prix sera généralement élevé. La valeur temps est l’un des deux principaux facteurs qui composent la valeur extrinsèque d’une option, le second étant la volatilité implicite.

Volatilité implicite : Le pourcentage estimé duquel le prix d’une action fluctuera au cours de la vie d’une option. Plus le pourcentage est élevé, plus le prix devrait fluctuer, plus le profit potentiel sera élevé (ou la perte…), et plus l’option aura de valeur. La volatilité implicite augmente avec les attentes du marché envers le risque et la demande générale d’une option.

Valeur extrinsèque : La valeur temps et la volatilité implicite composent la valeur extrinsèque, soit la différence entre la valeur intrinsèque d’une option et son prix. La valeur extrinsèque d’une option diminue à mesure que la date d’échéance approche.

Position vendeur sur option : Lorsque vous achetez une option de vente ou d’achat, vous ouvrez un contrat en position acheteur. Vous avez alors le droit, mais pas l’obligation, d’acheter ou de vendre le titre concerné. Lorsque vous vendez une option de vente ou d’achat, vous ouvrez un contrat en position vendeur, ce qui signifie que vous maintenant l’obligation de remplir les exigences du contrat.

Assignation de levée : Lorsqu’un.e investisseur.euse se trouve en position vendeur (voir ci-dessus), son obligation d'exécuter le contrat se fait par le biais d'un processus appelé assignation de levée, qui consiste à livrer (dans le cas d’une option d’achat en position vendeur) ou à prendre livraison (dans le cas d’une option de vente en position vendeur) de l’action sous-jacente.

Option sur actions à long terme : Il s’agit d’options à long terme ayant des échéances de plus d’un an. On les appelle parfois LEAPS, un acronyme d’après le terme anglais long-term equity anticipation securities.

Vous maîtrisez maintenant le vocabulaire de la négociation d’options? C’est maintenant le moment de vous familiariser avec les grecques des options. Bonne chance! 

Dernière mise à jour 8 juillet 2024

Négociez des actions sans commission

Commencer à négocier
Spinning Wealthsimple coin

Achetez et vendez des actions sans commission