Investir

C'est quoi un régime d'épargne-retraite collectif (REERC)?

Andrew Goldman

Andrew Goldman écrit depuis 20 ans et fait des placements depuis 10 ans. Il écrit présentement sur les finances personnelles et l’investissement pour Wealthsimple. Auparavant, certains de ses articles ont été publiés dans The New York Times Magazine, Bloomberg Businessweek, New York Magazine et Wired. Il a également fait des apparitions à la télévision, notamment dans le Today show, sur les ondes de NBC, ainsi qu’à Fox News. Andrew possède un baccalauréat en arts (Anglais) de l’Université du Texas. Il vit à Westport, au Connecticut, avec son épouse, Robin, leur deux garçons et un Bedlington terrier. Dans ses temps libres, il anime le podcast The Originals.

Une entreprise met sur pied un REERC auquel les employés peuvent adhérer en cotisant jusqu'à 18 % de leur revenu, jusqu'à concurrence de 24 930 $ (pour l'année 2015). L'argent peut être investi dans divers produits, du compte d'épargne au fonds commun.

L'argent placé dans un REERC est déductible d'impôt jusqu'à ce que vous y touchiez, en principe à votre retraite. Les REERC sont également mobiles. Vous pouvez donc partir avec votre compte si vous quittez votre emploi, ou même encaisser votre part si vous êtes prêt à payer l'impôt.

Les REERC comportent de nombreux avantages. Tout d'abord, comme il est mentionné plus haut, vous réduisez votre revenu imposable: vous n'avez pas à payer d'impôt sur vos cotisations, qui peuvent atteindre 24 930 $ par année. Ensuite, les employeurs ajoutent souvent au régime une cotisation équivalente à la vôtre, jusqu'à un maximum de 3 à 5 % de votre salaire. C'est comme si votre employeur vous récompensait d'épargner pour votre retraite! (Les cotisations sont déductibles d'impôt pour lui.) Et les intérêts, dividendes et gains en capital obtenus de ces placements seront aussi à l'abri de l'impôt.

Finalement, puisque des cotisations sont retenues de votre salaire chaque semaine, vous tirez profit des placements échelonnés. Vous vous assurez ainsi de ne pas acheter tous vos placements au moment de l'année où les prix sont à leur maximum.

Aussi, il faut porter attention à certaines choses. Pour les gens qui aiment contrôler leurs placements, participer à un REERC peut être frustrant. L'employeur crée le régime et choisit la compagnie qui gère les comptes, donc votre marge de manœuvre est limitée. De plus, certains régimes ne permettent pas aux employés de retirer leur argent s'ils quittent la compagnie.

Et bien sûr, vous devez payer l'impôt sur le revenu sur tout montant que vous retirez du REERC.

Dernière mise à jour May 18, 2018

Wealthsimple est la nouvelle façon d'investir.