Investissement 101 › Réinvestissement des dividendes < Investissement 101

Réinvestissement des dividendes

C'est quoi exactement?

Un régime de réinvestissement de dividendes (RRD) est un peu comme un compte d'épargne avec intérêt composé, sauf qu'à la place de l'argent, vous y cumulez des actions. Voici comment ça fonctionne. Certaines sociétés émettent des actions stipulant que leurs dividendes (le rendement d'une action qui est remis aux actionnaires) seront payés sous forme d'actions plutôt qu'en argent. Les RRD sont gérés soit par la société, soit par le courtier qui transige pour vous.

En guise d'exemple, le RRD d'une société qui émet un dividende de 200 $ donnerait à l'actionnaire une valeur de 200 $ d'actions supplémentaires. Si le cours des actions est de 15 $, l'investisseur recevrait 13,33 actions. Certaines sociétés exigent que vous ne possédiez qu'une seule action pour participer à un tel programme, alors que d'autres ont un nombre d'actions minimal.

Les RRD des firmes de courtage, bien que plus faciles à mettre sur pied, ne font pas réellement du réinvestissement de dividendes, parce que le courtier ne peut pas émettre une fraction d'action. Donc, en utilisant le même exemple, avec les 200 $ de dividendes, le courtier achèterait 13 actions à 15 $ et remettrait la balance, soit 5 $, en argent.

Les RRD plaisent habituellement aux investisseurs, car ils représentent une manière facile et moins chère d'acheter des actions (ils économisent sur les frais et commissions) et parce qu'ils ne laissent pas la possibilité de dépenser le dividende en chaussures et en restos. Les sociétés, de leur côté, aiment offrir un tel programme parce qu'elles peuvent verser des dividendes sans même utiliser leur argent.

Quels sont les avantages?

Le plus grand avantage des RRD est de réduire les coûts d'achat d'actions. Non seulement l'investisseur évite-t-il les frais de courtage, mais parfois, les sociétés offrent des actions à rabais pour les investisseurs qui adhèrent à leur RRD, parce qu'elles préfèrent ne pas payer les dividendes en argent.

Un autre avantage: lorsque vous réinvestissez, vous achetez les actions à différents prix. Cela signifie que vous optimisez vos investissements grâce au principe des placements échelonnés. En achetant des actions tous les quelques mois, de façon constante, vous réduisez les chances d'acheter toutes vos actions à leur prix le plus élevé.

À quoi faut-il porter attention?

Le réinvestissement des dividendes n'est quand même pas 100 % magique (nous estimons qu'il est composé à 75 % de magie). Son aspect le plus fastidieux est que, pour souscrire au RRD d'une société, vous devrez obtenir un certificat d'actions – un vrai en papier – de la société. L'entreprise vous facturera pour ce certificat et vous devrez le garder en sécurité parce que c'est la preuve que vous possédez ces actions.

Ensuite, quand vous vendrez vos parts, vous devrez faire un peu de calcul pour savoir combien d'impôt vous devez. En effet, plutôt qu'un lot d'actions achetées au même prix, vous vendez des titres achetés à plusieurs prix différents, et chaque valeur signifie un gain en capital différent. Ce sera le bon moment pour faire appel à un comptable.