Investissement 101 › Récolte de pertes fiscales < Investissement 101

Vente à perte à des fins fiscales

C'est quoi exactement?

La vente à perte à des fins fiscales semble insensée au premier coup d'œil. L'idée est de vendre volontairement des investissements dont la valeur a chuté pour que vous perdiez de l'argent. «Mais pourquoi, diable?» vous demandez-vous. Pour économiser sur les impôts.

Vous doutez peut-être du bien-fondé de faire cela. Après tout, le fonds commun dont la valeur a reculé pourrait rebondir, mais à présent, vous l'avez vendu. Il est important de garder en tête que la vente à perte à des fins fiscales, ou perte en capital, est un processus en deux étapes. La première est de vendre les placements en baisse. La seconde est d'acheter un placement semblable. Il y a fort à parier que si le marché rebondit pour l'ancien placement, il le fera aussi sur ce nouvel investissement.

En fait, avec la deuxième étape, il y a un astérisque: les placements que vous vendez et ceux que vous achetez ne peuvent être trop semblables. S'ils le sont, c'est louche et le gouvernement croit que vous tentez de vous sauver de vos impôts. Si vous vendez un FNB qui suit les titres canadiens à la Bourse de Toronto, vous pouvez acheter un autre FNB qui suit les titres canadiens, mais vous devrez le faire sur un autre marché.

Quels sont les avantages?

En plus de vous faire économiser sur vos impôts, cette stratégie peut faire augmenter vos gains grâce à la magie de la composition. Certains croient que la vente à perte ne sert qu'à repousser de quelques années votre cotisation d'impôt. Si vous payez plus tard, cependant, vous pouvez faire un profit grâce à l'argent que vous auriez normalement donné à Ottawa. C'est un peu comme un joli prêt sans intérêt de la part du gouvernement.

Et la perte fiscale est mobile. Vous pouvez l'appliquer aux trois dernières années ou la reporter indéfiniment. Disons que vous prévoyez vendre un immeuble de placement que vous possédez. Vous savez donc qu'une énorme portion de vos gains en capital sur cette vente sera grugée par les impôts. Vendre des investissements à perte maintenant, lorsque les marchés sont en baisse, vous permettra de racheter de nouveaux investissements plus abordables, et de bénéficier d'un crédit d'impôt qui pourra être utilisé plus tard, lorsque vous vendrez votre propriété, par exemple.

À quoi faut-il porter attention?

Ne faites surtout pas cela dans votre CELI ou votre REER! Aucun de ces comptes n'est sujet à enregistrer des gains en capital, donc la vente à perte dans ces comptes serait inutile. Puisque ces comptes n'occasionnent pas de perte en capital, il n'y a aucune perte qui puisse être déclarée sur votre déclaration de revenus.