Prêt hypothécaire à taux fixe et variable : quelle est la différence?

More on mortgages
Andrew Goldman

Andrew Goldman écrit depuis 20 ans et fait des placements depuis 10 ans. Il écrit présentement sur les finances personnelles et l’investissement pour Wealthsimple. Auparavant, certains de ses articles ont été publiés dans The New York Times Magazine, Bloomberg Businessweek, New York Magazine et Wired. Il a également fait des apparitions à la télévision, notamment dans le Today show, sur les ondes de NBC, ainsi qu’à Fox News. Andrew possède un baccalauréat en arts (Anglais) de l’Université du Texas. Il vit à Westport, au Connecticut, avec son épouse, Robin, leur deux garçons et un Bedlington terrier. Dans ses temps libres, il anime le podcast The Originals.

Les prêts hypothécaires sont généralement structurés de deux manières : à taux fixe ou à taux variable. La grande différence entre les deux réside dans la constance de leur taux d’intérêt, qui influence la part du paiement mensuel qui sera consacrée au capital (le solde du prêt) et aux intérêts (l’argent qui vous est facturé pour votre emprunt à la banque). Pour compliquer un peu les choses, il existe également un type de prêt hypothécaire à taux variable dit révisable, qui fait augmenter ou diminuer votre mensualité selon le taux d'intérêt principal de la Banque du Canada.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire à taux fixe?

Le nom le dit assez clairement : la banque vous propose un taux annuel et un terme (disons 5 % pour cinq ans sur un prêt de 400 000 $, amorti sur 25 ans) et vous acceptez de payer un montant spécifique chaque mois (dans ce cas, environ 2300 $) jusqu’à ce que le prêt soit remboursé. Le taux d’intérêt que vous obtiendrez sur un prêt hypothécaire à taux fixe évolue au même rythme que le rendement des obligations du gouvernement du Canada, c’est-à-dire le taux d’intérêt que le gouvernement paie pour emprunter de l’argent par le biais de la vente d’obligations.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire à taux variable?

Ceux-ci sont un peu plus complexes. Comme les prêts hypothécaires à taux fixes, ils ont également un terme fixe, mais leur taux d’intérêt change régulièrement, parfois même chaque mois, en fonction du mouvement du taux CORRA, un taux fixé par le gouvernement qui sert de catalyseur principal pour les taux d’intérêt d’une panoplie de produits, des maisons aux cartes de crédit.

La plupart des prêts hypothécaires à taux variable sont eux aussi assortis de mensualités fixes. Lorsque le taux d’intérêt change, la part de votre paiement consacrée au capital change également. Dans l’exemple ci-dessus, si vous avez un prêt hypothécaire à taux variable de 400 000 $ à 5 %, vous payez toujours 2300 $ par mois, mais lorsque les taux d’intérêt baissent, un pourcentage plus élevé de votre paiement est appliqué au capital. Lorsque les taux d’intérêt augmentent, une plus grande partie de votre paiement est consacrée aux intérêts. Et si le taux d’intérêt est si élevé que le paiement fixe ne couvre pas les intérêts (ce qu’on appelle le seuil de déclenchement), vos paiements doivent augmenter.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire à taux révisable?

Il s’agit d’un type de prêt hypothécaire à taux variable, pour lequel le paiement mensuel augmente ou diminue selon un intervalle déterminé en fonction du taux CORRA. Dans de nombreux cas, avec ce type de prêt, le taux initial peut être inférieur à celui d’un prêt hypothécaire à taux fixe, mais le vent peut tourner rapidement.

Taux fixe ou variable?

Plusieurs études indiquent que les gens prêts à accepter le risque inhérent au taux changeant des prêts à taux variable économisent de l’argent à long terme. Ce n’est toutefois nullement garanti et le sujet fait toujours l’objet de débats. Ceux et celles ayant besoin de stabilité financière préféreront un prêt hypothécaire à taux fixe. Si vous êtes à l’aise avec un peu plus d'incertitude, les hypothèques à taux variable pourraient vous intéresser davantage.

Dernière mise à jour 9 juillet 2024

Mortgage rates that are pretty great

More on mortgages
Spinning Wealthsimple coin

Tout ce qu’il vous faut pour faire fructifier votre argent