Illustration par Sammy Yi

Le guide parfait des questions les plus brûlantes sur les impôts

Wealthsimple crée des outils puissants pour vous aider à gérer et à faire fructifier votre argent. Informez-vous plus avant

L’année 2020 a été une année extraordinaire — dans le sens d’horrible, parfois vraiment épeurante et très, très ennuyante. Félicitations, vous avez survécu jusqu’à 2021. Votre récompense? Faire votre déclaration d’impôt 2020, ce qui risque fort d’être plus compliqué que d’habitude. (Merci encore, COVID!) Pour vous aider à vous préparer à cette épreuve, nous avons mobilisé les cerveaux de l’équipe juste-assez-nerd-merci de Wealthsimple Impôt pour une FAQ, édition spéciale pandémique.

1. Dois-je déclarer la PCU ou la PCUE?

Si, comme de nombreux Canadiens, vous avez reçu la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ou la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE), votre réaction a probablement été : « Cool! Merci, Ottawa! », et non : « Oh oh, vais-je payer de l’impôt sur cet argent? ». Toutefois, il y a de bonnes chances que vous le devrez. Puisque la plupart de ces prestations ont été offertes sans retenue d’impôt, il s’agit d’un revenu imposable. Surveillez votre boîte aux lettres : Service Canada envoie les relevés T4A entre le 11 janvier et le 10 mars à tous les bénéficiaires de ces prestations. Vous n’aurez qu’à entrer les montants inscrits sur ces relevés, comme vous le feriez pour toute autre source de revenus. Vous aimeriez en savoir plus? Cet article vous donnera plus de détails : Les prestations en réponse à la COVID-19 pourraient augmenter vos impôts.

2. Comment vais-je déclarer la SSUC que j’ai reçue?

De nombreuses entreprises canadiennes ont reçu la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), des subventions payées par le gouvernement pour aider les entrepreneurs à payer leurs employés et à rester à flot. Puisqu’aucune retenue d’impôt n’a été appliquée sur ces montants, les propriétaires d’entreprises devront déclarer la SSUC dans la section des revenus des sociétés de leur déclaration, à la ligne « Subvention salariale temporaire reçue. »

3. Habituellement, je ne déclare pas mes prestations, mais j’ai reçu des prestations d’urgence supplémentaires cette année. Dois-je déclarer ces montants?

En raison de la pandémie de COVID-19, le gouvernement a offert des versements additionnels dans une multitude de programmes, dont :

  • L’Allocation canadienne pour enfants (ACE)

  • Le Crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH)

  • La pension de la Sécurité de vieillesse (SV)

  • Le Supplément de revenu garanti (SRG)

  • Des versements uniques aux personnes vivant avec un handicap

Les mots « bonne nouvelle » viennent rarement en tête en parlant d’impôt, mais cette fois-ci : bonne nouvelle! Vous n’avez pas à déclarer ni à payer d’impôt sur ces versements, même si vos prestations étaient plus élevées cette année. Si vous en doutez, consultez ce pratique guide fiscal sur les prestations associées à la COVID.

4. J’ai travaillé de la maison à cause de la COVID-19. Puis-je déduire mes dépenses?

Notre réponse est oui… probablement. Il y a deux façons de déduire les dépenses liées au télétravail sur votre déclaration 2020.

(a) La nouvelle méthode à taux fixe temporaire : Ils auraient dû l’appeler « la méthode facile ». Si vous avez travaillé de la maison au moins 50 % de votre temps de travail durant au moins quatre semaines consécutives, l’ARC vous permet de réclamer une déduction de 2 $ par jour, jusqu’à un maximum de 400 $. Vous n’avez pas à fournir de T2200S de votre employeur (voir plus bas) ou de reçus pour vos dépenses.

(b) La méthode détaillée : Cette méthode demande plus d’efforts, mais vous permet de déduire des dépenses admissibles au-delà de la limite de 400 $. Tout d’abord, votre employeur devra vous produire un relevé T2200S : Déclaration des conditions d’emploi liées au travail à domicile en raison de la COVID-19. Ensuite, vous devrez fournir des reçus et documents de preuve. Avant d’envoyer votre déclaration, consultez la liste des dépenses admissible de l’ARC pour maximiser votre déduction. Quelques exemples de dépenses admissibles : le loyer, votre téléphone, Internet. Quelques exemples de dépenses non admissibles : de l’équipement de bureau, les intérêts sur un prêt hypothécaire, votre negroni quotidien.

5. Le T4 fourni par mon employeur est différent cette année. Que sont tous ces nouveaux chiffres et ces nouvelles cases?

Ne vous alarmez pas, ce changement ne se produira qu’une fois et n’aura pas de répercussions sur votre déclaration ou votre remboursement d’impôt. En raison de la méthode de calcul des prestations d’urgence, les employeurs doivent dévoiler à l’ARC la portion de votre salaire qui vous a été versée durant quatre périodes distinctes de 2020. Avec ces chiffres, l’ARC fera des vérifications supplémentaires afin de confirmer ce qui a été déclaré si vous avez réclamé des prestations d’urgence cette année.

6. J’ai commencé à travailler avec Skip The Dishes/Uber/Lyft. Comment dois-je déclarer mes revenus et dépenses sur Wealthsimple Impôt?

Tout d’abord, ne faites pas vos impôts lorsque vous êtes au volant. Vous pourriez vous tromper dans votre déclaration d’impôt. 🥁 L’argent gagné avec ces compagnies est considéré comme un revenu de travailleur indépendant. Vous n’avez qu’à inscrire le montant gagné dans la section « Revenus des sociétés » de votre déclaration d’impôt. Chaque conducteur devra remplir un relevé T2125, alias l’État des résultats des activités d’une entreprise ou d’une profession libérale. Ce relevé présente non seulement des cases pour vos revenus, mais aussi pour des déductions par catégorie de dépenses admissibles, comme le kilométrage et l’essence. Pour en savoir plus, entre deux courses, consultez notre article détaillé sur les revenus des sociétés.

7. Où se trouve le crédit provincial pour frais de scolarité que je recevais chaque année en tant qu’étudiant? Je ne le vois pas.

À partir de 2016, plusieurs provinces, y compris l’Ontario, la Saskatchewan et l’Alberta, ont commencé à éliminer le crédit d’impôt pour frais de scolarité. Par conséquent, tout dépendant d’où vous vivez, il se peut qu’il ne soit pas calculé pour 2020. (Cela signifie aussi qu’il n’y aura malheureusement pas de transfert de crédit provincial pour frais de scolarité à un parent ou un.e conjoint.e.) Quant au crédit fédéral pour frais de scolarité, qui permet aux étudiant.e.s inscrit.e.s dans un établissement d’éducation postsecondaire de déduire leur facture d’études de leur revenu imposable, il est toujours offert. Les étudiant.e.s peuvent aussi transférer jusqu’à 5000 $ de leur crédit pour frais de scolarité à un.e conjoint.e, un parent ou un grand-parent.

8. J’ai entendu parler du crédit d’impôt pour les abonnements aux nouvelles numériques. Comment puis-je l’obtenir?

Le gouvernement a créé ce crédit en 2019, pour promouvoir le journalisme au Canada. Il s’adresse aux entreprises de journalisme numérique canadiennes qui créent du contenu écrit original et à leurs abonnés. Tout contribuable canadien qui s’abonne à une « organisation journalistique canadienne qualifiée » (OJCQ) peut recevoir un crédit d’impôt de 15 % de ses frais d’abonnement jusqu’à un maximum de 300 $ en abonnements pour la période 2020-2024. (Pour les moins doués en maths, ça équivaut à un crédit annuel maximal de 75 $.) Pour savoir si votre abonnement est admissible, regardez sur votre facture! Les agences d’information doivent indiquer leur numéro d’OJCQ sur chaque facture.

9. Qu’est-ce que le nouveau crédit canadien pour la formation? Suis-je admissible?

Créé en 2019, le crédit canadien pour la formation (CCF) aide les Canadien.ne.s à acquérir de nouvelles compétences professionnelles. Pour être admissibles, les travailleur.euse.s devaient être âgé.e.s de 26 à 65 ans à la fin de 2020 et remplir certains critères. Si vous êtes admissible, vous accumulerez 250 $ de crédit d’impôt chaque année jusqu’à atteindre le maximum de 5000 $. (Vous n’avez pas à tenir le compte vous-même. L’information sera inscrite à votre avis de cotisation et dans votre profil Mon dossier de l’ARC). Vous pouvez réclamer le plus petit de ces deux montants : jusqu’à la moitié des dépenses en formation en une année ou votre limite de CCF accumulée inscrite sur votre avis de cotisation. Si vous utilisez Wealthsimple Impôt, entrez simplement le montant du CCF indiqué sur votre avis de cotisation et le logiciel s’occupera du reste.

10. Qu’est-ce que l’incitatif à agir pour le climat et ai-je droit à ce crédit d’impôt?

Dans le but de rendre les sources d’énergie alternatives plus attrayantes, le gouvernement canadien a ajouté une taxe sur le carbone sur l’utilisation du gaz et des combustibles destinés au chauffage des maisons dans quatre provinces : l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et l’Ontario. Les résidents de ces provinces peuvent réclamer l’incitatif à agir pour le climat dans leur déclaration de revenus. Une seule personne par foyer peut avoir le crédit. Un supplément de 10 % du montant réclamé est offert aux résidents des petites communautés rurales, pour refléter le fait que certain.e.s doivent conduire plus longtemps pour se rendre au travail. L’ARC a bâti un outil pratique afin de vous aider à déterminer si votre lieu de résidence vous donne droit à ces 10 % de plus.

11. Le cannabis étant maintenant légal, puis-je le déclarer comme une dépense médicale?

Être payé par le gouvernement pour fumer du pot? Un rêve de résidence universitaire il y a 10 ans, maintenant une réalité (tant qu’il s’agit de consommation sur ordonnance médicale). Il y a cependant quelques critères à remplir pour réclamer vos dépenses de cannabis médical. L’ARC les détaille ici. Vous devez être en possession d’un document médical tel que le prévoit le Règlement sur le cannabis, être inscrit comme client ou titulaire d’une licence de vente, et effectuer vos achats de cannabis auprès d’un titulaire de licence de vente.

12. Je n’arrive pas à obtenir la ligne à l’ARC. Quel est le meilleur moment pour les contacter?

Sérieusement, qui aime entendre « Votre appel est important pour nous » environ 300 fois? Heureusement, l’ARC a maintenant ce chouette répertoire qui ne donne que des numéros sans frais spécifiques à des demandes précises. On y voit aussi un temps d’attente estimé.

13. Je passe à Wealthsimple Impôt! Quels renseignements dois-je reprendre de ma déclaration de l’an passé?

Il y en a très peu, promis. En comparaison, réserver un billet d’avion est plus compliqué. Pour la vaste majorité des Canadien.ne.s, passer à Wealthsimple Impôt se fait très facilement. La partie la plus difficile du processus d’inscription est simplement de remplir la section des renseignements personnels (nom, adresse, NAS, etc.). Si vous possédez déjà un compte Mon dossier de l’ARC, vous adorerez la fonction d’insertion automatique, qui remplira la plupart des cases nécessaires, y compris les informations sur votre REER. Celles et ceux ayant des impôts un peu plus compliqués pourraient avoir à chercher un chiffre ou deux. Vous pouvez consulter une liste plutôt exhaustive de ces situations.

14. Quel genre de renseignements y a-t-il dans Mon dossier de l’ARC?

Vous cherchez le statut détaillé de votre déclaration de revenus? Vos droits de cotisation à un CELI? Le sexe de votre futur enfant? Mon dossier de l’ARC a des réponses à deux de ces trois questions. Vous pouvez consulter la liste complète de l’information et des documents disponibles dans Mon dossier de l’ARC.

15. Est-ce qu’il me faut un compte Mon dossier de l’ARC pour faire ma déclaration de revenus avec Wealthsimple Impôt?

Ce n’est pas nécessaire, mais cela vous fera économiser beaucoup de temps. Avoir un compte Mon dossier de l’ARC vous permet d’importer vos relevés fiscaux de l’ARC dans Wealthsimple Impôt et d’utiliser la fonction d’insertion automatique. Pour vous inscrire, c’est par ici.

16. C’est ma première déclaration d’impôt au Canada. Comment je fais pour m’inscrire à Mon dossier de l’ARC?

Première saison des impôts au Canada? Félicitations! Chez Wealthsimple, c’est notre saison préférée. Pour créer votre compte, que vous veniez d’arriver au pays ou non, vous devez d’abord transmettre votre déclaration et attendre que l’ARC la révise. Une fois que vous aurez reçu votre avis de cotisation, vous pourrez ouvrir votre compte.

17. J’ai déménagé au Canada en 2020. Est-ce que l’argent que j’ai gagné avant de déménager aura une incidence sur mes impôts?

Cela pourrait avoir une incidence sur vos crédits d’impôt, mais pas sur le montant à payer. Si vous faites votre déclaration avec Wealthsimple Impôt, vous devrez entrer le montant gagné avant de vous installer au pays. Ce montant n’est pas imposé, mais il est utilisé pour déterminer si vous êtes admissible aux crédits d’impôts canadiens en 2020, ou s’ils seront calculés au prorata, à partir du moment où vous êtes devenu.e résident.e aux fins de l’impôt.

18. J’ai vendu un immeuble locatif qui m’appartenait cette année. Dois-je le déclarer?

Félicitations! J’espère que vous avez fait un beau coup d’argent! Vous devrez effectivement déclarer cette transaction dans vos impôts. Voici quelques éléments à considérer :

(a) Si vous avez déjà réclamé la déduction pour amortissement (DPA) sur cette propriété locative, vous devrez entrer le montant de la vente dans l’onglet DPA de la section Revenus de location. Vous pourriez profiter de la récupération de la DPA, ce qui augmentera vos revenus de location pour l’année.

(b) Vous devrez déclarer la vente afin d’établir s’il y a eu gain ou perte en capital. Entrez les détails de la vente dans la section Gain (ou perte) en capital.

  • Catégorie « Biens immeubles, biens amortissables et autres biens »

  • Produit de disposition : il s’agit du montant de la vente moins les dépenses encourues (frais juridiques, etc.)

  • PBR (prix de base rajusté) : le prix d’acquisition initial de votre propriété

  • Dépenses engagées ou effectuées : toute autre dépense admissible que la vente d’un bien immobilier vous a occasionnée et que vous n’avez pas déjà déduite ailleurs

Avons-nous oublié une question précise que vous vous posez souvent? Vous pourriez trouver la réponse dans notre centre d’aide fiscale. Votre question demeure sans réponse? N’hésitez pas à la poser à un vrai humain en écrivant à tax@wealthsimple.com. Votre question se retrouvera peut-être dans notre FAQ!

Andrew Goldman écrit depuis 20 ans et fait des placements depuis 10 ans. Il anime présentement le podcast The Originals et écrit sur les finances personnelles et les placements pour Wealthsimple. Auparavant, certains de ses articles ont été publiés dans The New York Times Magazine, Bloomberg Businessweek, New York Magazine et Wired. Il vit à Westport, au Connecticut, avec son épouse, Robin, leurs deux garçons et un Bedlington terrier.

Tranches de vie financière

"Jusqu’à l’âge de 44 ans, je n’ai jamais eu de compte d’épargne. Je ne m’en vante pas, c’est la triste réalité. J’étais toujours dans le rouge. Je devais toujours de l’argent à quelqu’un. J’étais aussi égoïste et totalement irresponsable."

Anthony Bourdain

Abbonez-vous

Chaque mois, recevez les meilleurs articles de notre magazine.

Abonnez-vous à notre infolettre

    IMPÔT WEALTHSIMPLE

    Produisez votre déclaration de revenus de 2020 dès aujourd’hui

    Cette année, vous allez adorer faire vos impôts – sans blague. Vous obtiendrez le remboursement maximum : c’est garanti.

    full cta

    Nos meilleures histoires, une fois par mois.

    Abonnez-vous à notre infolettre

    Le contenu de ce site est produit par Wealthsimple Technologies inc. et est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être considéré comme des conseils en matière de placement, ni comme aucun autre type de conseil professionnel. Avant de prendre une décision en fonction de ce que vous lisez sur ce site, consultez un professionnel. La mention de tiers sur ce site ne doit pas être interprétée comme un cautionnement. L’argent placé est exposé à des risques, et il n’est pas exclu qu’il soit perdu, en partie ou en totalité. Les rendements antérieurs ne sont pas garants des rendements futurs. Les références à des rendements antérieurs, hypothétiques ou anticipés et les illustrations sont fournies à titre indicatif seulementEn utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions d’utilisation et notre Politique de confidentialité. Droits d’auteur 2021 Wealthsimple Technologies Inc.

    ;