Illustration by Wealthsimple

Notre plan pour investir dans un marché de merde

Wealthsimple crée des outils puissants pour vous aider à gérer et à faire fructifier votre argent. Informez-vous plus avant

C’est facile d’oublier dans la dernière décennie que les marchés ne sont pas toujours, vous savez, en hausse. L’année 2022 a été un rappel de cela. Elle a été brutale. Le S&P 500 est en baisse d’environ 14,5 % depuis le début de l’année — son pire début d’année depuis 1970. Les obligations, sur lesquelles on pouvait historiquement compter pour être stables en période de turbulences, se sont comportées tout aussi mal. Et les pertes n’ont pas été réparties de manière égale. Certains des actifs qui ont été le plus durement touchés sont ceux-là mêmes qui ont surperformé pendant longtemps, c’est-à-dire les valeurs technologiques à forte croissance. (Une lueur d’espoir : les actions canadiennes sont en fait celles qui se portent le mieux parmi les principaux indices boursiers — elles n’ont perdu que 2 % cette année jusqu’à présent).

Le ralentissement n’est pas dû à un seul facteur, mais à plusieurs : la guerre en Ukraine, les blocages de la chaîne d’approvisionnement en Chine, les tendances à la baisse. La liste est longue. Au sommet, cependant, se trouve un mot que vous avez probablement beaucoup entendu : l’inflation. Et les taux d’intérêt que les banquiers centraux ont relevés (et devraient continuer à relever) pour faire baisser cette inflation qui atteint des sommets depuis des décennies. Arrêtons-nous un instant pour expliquer le mécanisme à l’œuvre ici. Lorsque les taux d’intérêt augmentent, vous devez payer davantage pour emprunter de l’argent que vous dépensez ensuite. Et, lorsque les gens dépensent moins, l’économie ralentit. Pendant ce temps, puisque les taux d’intérêt sont plus élevés, garder son argent sur un compte d’épargne commence à sembler une très bonne idée. Le danger de tout cela est que si les banques centrales augmentent trop les taux d’intérêt, elles peuvent ralentir l’économie au point de déclencher une récession. Ce qui ne serait évidemment pas une bonne nouvelle, et qui est une grande préoccupation pour les investisseurs en ce moment.

Nous allons aborder notre plan en quatre points dans un instant, mais d’abord, il y a une perspective importante que tout le monde doit prendre en compte : le gouvernement ne veut pas que nous arrêtions de dépenser notre argent. Si suffisamment de personnes n’empruntent pas, ne dépensent pas et n’investissent pas, l’économie ne fonctionne pas, et c’est mauvais pour tout le monde (surtout pour les politiciens). Historiquement, les rendements des investissements n’ont jamais été inférieurs aux rendements de la détention permanente de liquidités.

Cela ne veut pas dire que cette situation va se résoudre rapidement. Nous pourrions avoir à faire face à l’incertitude pendant un certain temps.

Mais, avant de paniquer, de vendre vos actions et de tout transférer en liquide, en crypto ou dans une boîte sous votre matelas, respirez profondément.

Avant de paniquer, assurez-vous de savoir quels sont vos objectifs

Avec un peu de chance, vous avez investi avec des objectifs à long terme en tête. Si c’est le cas, vous devriez réfléchir soigneusement avant de retirer votre argent du marché en fonction de ce qui se passe à court terme. Vos décisions en matière d’investissement devraient se résumer à trois choses : votre calendrier personnel, vos objectifs financiers et votre tolérance au risque. Les investisseurs à long terme (comme ceux qui mettent de l’argent de côté pour prendre leur retraite dans plus de dix ans) doivent s’attendre à des pertes à court terme, car les marchés suivent des cycles. Il y a des périodes de gains et des périodes de pertes, mais, historiquement, les actifs risqués comme les actions ont tendance à bien se comporter sur le long terme, et les investisseurs sont généralement récompensés pour avoir continué à investir et avoir résisté à une baisse. Ce n’est pas une idée nouvelle, mais il est bon de s’en souvenir lorsque l’on souffre à court terme. La prudence reste toutefois de mise, ce qui nous amène à notre prochain point…

Ne prenez pas de décision sous le coup de la panique

Oui, on le sait : plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas? Il existe des tonnes de données à ce sujet : les personnes qui essaient de chronométrer le marché se plantent souvent. Le moment de modifier votre niveau de risque en réponse aux mouvements du marché est venu si ces mouvements ont modifié vos chances d’atteindre vos objectifs. Les investisseurs à long terme devraient généralement réagir aux changements du marché en… ne faisant rien du tout. Continuez à épargner et à investir. C’est un peu comme une coupe de cheveux après une rupture. Oui, vous pouvez faire repousser votre frange ou augmenter vos gains, mais la situation serait probablement meilleure si vous aviez pris 24 heures pour y réfléchir.

Diversifiez, diversifiez, diversifiez

La diversification, ça fonctionne. Assurez-vous que vous placez votre argent dans un mélange de différents types d’investissements (certains plus sensibles à l’inflation, par exemple, et d’autres moins). La diversification comporte des inconvénients — vous risquez d’avoir un rendement inférieur lorsqu’un indice surperforme — mais elle est judicieuse à long terme. La diversification consiste à s’assurer que vous n’avez pas trop d’argent dans une seule région géographique, un seul secteur, une seule classe d’actifs ou un seul type d’actions, afin de ne pas être vulnérable aux ralentissements sectoriels ou nationaux, et que le niveau de risque corresponde à vos objectifs. Il est pratiquement impossible de choisir la classe d’actifs la plus performante d’une année à l’autre. Le TSX a suivi les actions mondiales d’environ 10 % en 2020, mais il les a nettement surpassées l’an dernier et depuis le début de l’année.

N’oubliez pas que les ralentissements ne durent généralement pas éternellement.

Enfin, notre opinion est que cela aussi passera. Le plus souvent, des rendements positifs ont suivi les hausses de taux d’intérêt. Parfois, cela se produit immédiatement, ou sur quelques années, mais le fait que les taux augmentent ne signifie pas que les rendements seront nécessairement faibles à l’avenir.

Avec l’aide de la technologie et d’une équipe d’humains astucieux et sympathiques, Wealthsimple vous aide à faire fructifier et à gérer votre argent. Simplifiez et améliorez la façon dont vous faites vos placements, votre épargne, vos opérations boursières, et même vos impôts.

Tranches de vie financière

"Jusqu’à l’âge de 44 ans, je n’ai jamais eu de compte d’épargne. Je ne m’en vante pas, c’est la triste réalité. J’étais toujours dans le rouge. Je devais toujours de l’argent à quelqu’un. J’étais aussi égoïste et totalement irresponsable."

Anthony Bourdain

Abbonez-vous

Chaque mois, recevez les meilleurs articles de notre magazine.

Abonnez-vous à notre infolettre

    WEALTHSIMPLE INVEST

    Wealthsimple is investing on autopilot

    Powerful financial tools to help you grow and manage your money.

    full cta

    Nos meilleures histoires, une fois par mois.

    Abonnez-vous à notre infolettre

    Le contenu de ce site est produit par Wealthsimple Technologies inc. et est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être considéré comme des conseils en matière de placement, ni comme aucun autre type de conseil professionnel. Avant de prendre une décision en fonction de ce que vous lisez sur ce site, consultez un professionnel. La mention de tiers sur ce site ne doit pas être interprétée comme un cautionnement. L’argent placé est exposé à des risques, et il n’est pas exclu qu’il soit perdu, en partie ou en totalité. Les rendements antérieurs ne sont pas garants des rendements futurs. Les références à des rendements antérieurs, hypothétiques ou anticipés et les illustrations sont fournies à titre indicatif seulement. En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions d’utilisation et notre Politique de confidentialité. Droits d’auteur 2022 Wealthsimple Technologies Inc.

    ;