Investissement 101 › Répartition des actifs < Investissement 101

Répartition des actifs

C'est quoi exactement?

La répartition des actifs, en d'autres mots, signifie: «ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier».

Lorsque vous bâtissez votre portefeuille, il existe beaucoup de choix de produits dans lesquels investir votre argent. Actions, obligations, matières premières (comme l'or ou le pétrole brut), marchés locaux et étrangers, petites et grandes entreprises: tous ces investissements se comportent différemment. Par exemple, les actions ont tendance à être plus risquées, mais à rapporter davantage. Avec le temps, elles offrent habituellement un rendement plutôt élevé, mais elles peuvent aussi connaître des chutes abruptes. Les obligations, quant à elles, s'avèrent moins payantes, mais connaissent également moins de baisses importantes. Lorsqu'ils construisent un portefeuille, les investisseurs devraient considérer quel risque ils sont prêts à prendre, puis répartir leur argent en fonction de cette tolérance au risque. Voilà ce que signifie la répartition des actifs.

La nature précise de cette répartition est une question d'opinion. Internet déborde de conseils sans fin, mais en réalité, il n'y a pas de réponse magique. Chaque investisseur a sa propre tolérance au risque et son échéancier d'investissement. (Plus vous pouvez investir longtemps avant de réclamer votre argent, plus les conseillers croient que vous devriez investir dans des produits risqués.)

Quels sont les avantages?

Mettre tout votre argent dans le marché boursier russe est probablement imprudent. Il se peut que cela rapporte plus que tous vos autres investissements, mais il y a probablement bien plus de chances que ça n'arrive pas (et que vous perdiez beaucoup d'argent). Est-ce un risque que vous voulez prendre pour, disons, vos fonds de retraite? Bref, c'est ça, l'avantage de diversifier vos investissements: vous vous assurez d'investir dans assez de secteurs pour tirer profit des tendances positives sans être anéanti par les décroissances.

Pour réellement tirer profit de ce principe, vous devez surveiller et ajuster votre répartition. Si vous êtes plus jeune, il est bon de consacrer une plus grande proportion de vos actifs dans des investissements risqués. En vieillissant, vous pourrez déplacer cet argent dans des secteurs plus stables. Si vous perdez votre chemise dans les actions à 30 ans, vous avez beaucoup de temps pour rattraper ces pertes. Si cela arrive à 80 ans, eh bien… Vous comprenez l'idée.

À quoi faut-il porter attention?

Si vous n'êtes pas prêt à dépenser 1 % ou 2 % de vos actifs pour embaucher quelqu'un afin de gérer vos investissements, créer par vous-même un portefeuille bien diversifié pourrait être compliqué. Faire la recherche et acheter de grandes quantités d'actions et d'obligations individuelles, c'est complexe. Mais il y a moyen de profiter du savoir professionnel sans embaucher votre propre conseiller. Les FNB et fonds communs, par exemple, sont gérés par des profesionnels de manière à créer une bonne répartition des actifs, et les frais exigés pour ces fonds sont relativement bas. En tant qu'investisseur solo, vous devrez quand même choisir quels fonds acheter, mais c'est drôlement plus simple que de choisir des actions et obligations individuelles.